fbpx

Devenir propriétaire quand on est milléniaux

Devenir propriétaire quand on est milléniaux

Les 23 à 38 ans représentent aujourd’hui la plus importante tranche de population au pays. Pour devenir propriétaire, les jeunes acheteurs bénéficient de plusieurs possibilités pour constituer la mise de fonds et accéder à la propriété. Les trois quarts des milléniaux (72%) prévoient d’accéder à la propriété. Voici quelques pistes et avenues pour réaliser son projet de devenir propriétaire.

Pour acheter sa première habitation on peut compter sur:

Les parents. Près de la moitié des milléniaux qui ont accédé à la propriété affirme avoir reçu une aide de leurs parents. Grâce à l’augmentation du marché immobilier des dernières années, de nombreux baby boomer peuvent aider leurs enfants en finançant une partie de la plus value de leur propriété. Permettant ainsi à la constitution de la mise de fonds. Il est également possible pour eux de faire un don non remboursable.

Les taux d’intérêts très bas et les mesures mises en place par les gouvernements dont la reconnaissance de certains diplômes ou qualifications permettant de définir un revenu projeté.

Des options variées pour constituer sa mise de fonds traditionnelles ou non traditionnelles. 

Selon un récent rapport de RBC

«le taux de propriétaires au Canada chez les personnes de 34 ans et moins est élevé, même dans les villes où le coût de la vie est le plus haut : 38,9 % à Toronto et 35,9 % à Vancouver. Au Canada, le taux de propriétaires chez les milléniaux est actuellement de 43,1 %. C’est deux fois plus élevé qu’à Berlin ou à Paris, et c’est un taux supérieur à celui des États-Unis, qui est de 34,5 %.»

Les défis de la génération Y pour accéder à la propriété

Selon Statistique Canada;

«Le haut niveau de scolarisation des milléniaux est proportionnel au niveau de leurs dettes d’études avec, comme résultat, que le ratio d’endettement de ceux qui ont réussi à acheter leur première maison est supérieur à celui des acheteurs des générations qui les ont précédés,» 

L’étude de la firme KPMG fait mention;

«L’endettement des ménages suit une courbe ascendante depuis 30 ans. Les sommets records qui ont été atteints récemment ont rendu l’accès à la propriété encore plus inabordable,..»

«Le ratio de la dette au revenu est un indicateur financier important qui, dans le cas des jeunes milléniaux, atteint actuellement 216 %, excédant largement les taux de 125 % et de 80 % des membres de la génération X et des boomers au même âge. Or, la dette hypothécaire est ce qui pèse le plus lourd dans l’équation. La Banque du Canada s’inquiète également de l’augmentation plus lente que prévu des salaires.»

Selon une récente étude de Canadian Census;

 «plus de 35% des Canadiens de 20-34 ans vivent encore chez leurs parents afin d’économiser et de s’acheter une demeure.»

Plus difficile pour les jeunes d’accéder à la propriété que les générations précédentes? 

De nombreux facteurs entrent en considération comme le coût de la vie, les taux d’intérêts, les exigences des prêteurs mais aussi le style de vie qui est différent aujourd’hui d’il y a 20 ans. Il faut donc s’adapter en fonction des facteurs économiques actuels et trouver l’offre de financement qui vous conviennent. 

Plusieurs options sont possibles comme les prêteurs virtuelles et certains programmes qui n’existaient pas jadis. Contactez notre équipe pour discuter de votre projet de devenir propriétaire et nous pourrons vous présenter les différentes avenues qui s’offrent à vous.

Source:

Sondage KPMG: Pour de nombreux milléniaux, l’accès à la propriété est un rêve impossible

https://home.kpmg/ca/fr/home/media/press-releases/2019/12/owning-a-home-is-a-pipedream-for-many-millennials.html

Étude RBC:  

http://www.rbc.com/economics/economic-reports/pdf/canadian-housing/Home_Ownership_Feb2019.pdf

No Comments

Add your comment